Aller au contenu

AccueilActualités & ConseilsQuel éclairage choisir pour l’aménagement de mes bureaux ?

Quel éclairage choisir pour l’aménagement de mes bureaux ?

Un bon éclairage, au même titre qu’un bon environnement acoustique et thermique, contribue à l’ergonomie d’un poste de travail et à l’adoption de bonnes pratiques faisant écho à la QVT (Qualité de vie au travail).

L’importance de l’éclairage

Materic, aménageur d’espaces, vous accompagne dans la conception de vos bureaux en favorisant l’apport de lumière naturelle, synonyme de dynamisme, bien-être et créativité.

Ainsi, quelques éléments sont à privilégier :

  • Positionner les postes de travail proches des fenêtres et placer les salles de réunion en « second jour » en jouant sur une lumière traversante,
  • Privilégier les cloisons sol-plafond vitrées sur lesquelles peuvent être installés des films, plus ou moins occultants pour ainsi renforcer la confidentialité et l’intimité,
  • Opter pour une hauteur sous-plafond supérieure ou égale à 2m50 et gagner ainsi en lumière naturelle.

Le tout, en prenant en considération les saisons et la situation géographique de l’espace à aménager.

Materic La qualité de vie au travail 2

L’importance de l’éclairage

Les risques d’un mauvais éclairage

Un éclairage inadéquat de votre bureau peut entraîner fatigue et maux de tête. Une attention particulière doit être apportée au positionnement des éclairages et de toutes les sources lumineuses pour ainsi éviter les reflets sur les écrans d’ordinateur et la luminance, autrement dit la puissance de la lumière visible, source de gêne et d’éblouissement visuel.

Les bureaux doivent être positionnés perpendiculairement à la fenêtre ou à la source de lumière et surtout pas dos à celle-ci, car la luminosité empêcherait de voir l’écran correctement. Face à la fenêtre vous pourriez à l’inverse être éblouis et gêné pour regarder l’écran.

La pose de stores et de films peut s’avérer nécessaires si cette gêne est trop importante.

Materic Le niveau déclairement au bureau

Un bureau perpendiculaire à la fenêtre

Les niveaux d’éclairements recommandés

Les différentes tâches effectuées au bureau nécessitent un niveau d’éclairement compris entre 250 et 600 lux.

Le lux est une unité de mesure d’éclairement d’une surface qui reçoit, d’une manière uniformément répartie, un flux lumineux d’un lumen par mètre carré. Le lumen étant la mesure de l’intensité lumineuse pour les ampoules LED et autres.

Voici quelques mesures que nous préconisons :

  • Travaux sur écran = 250 à 300 lux
  • Lecture de document = 500 lux
  • Zone de circulation = 150 lux
  • Salle de réunion = 300 lux
  • Salle de pause = 100 à 200 lux
Materic Entre éclairage direct et indirect

Dans un même espace de travail, il est recommandé d’avoir un coefficient d’uniformité supérieur ou égal 0,8. Ce coefficient d’uniformité vise à éviter les écarts trop importants entre les différentes zones d’un même espace. Bien entendu, l’éclairage naturel à lui seul ne peut suffire à assurer l’uniformité. Pour obtenir cette équilibre on disposera des éclairages directs et indirects sur toute la surface à aménager. 

L’éclairage direct

L’éclairage direct est disposé au plafond. Depuis quelques années, les traditionnels plafonniers à tubes fluorescents se sont vu remplacer par des dalles LED, participant ainsi à une nette amélioration de la qualité d’éclairage. En plus d’avoir une durée de vie plus importante, les dalles LED reproduisent une lumière proche de la lumière naturelle.

L’éclairage indirect

L’éclairage indirect quant à lui est assuré par des appliques murales ou des lampadaires. Une lampe de bureau orientable permet également de personnaliser individuellement son apport en éclairage.

Comment implanter les luminaires

Les lampes doivent être équipées d’abat-jours ou de grilles de défilement de façon à réguler et atténuer la source lumineuse directe. Aucune source ne doit se positionner dans un angle de moins de 30° par rapport au champ visuel.

Le taux d’éblouissement

Pour mesurer le taux d’éblouissement, il faut se référer à la valeur UGR (Unifield Glare Rating) définie par la CIE (Commission Internationale de l’Eclairage).

L’éblouissement étant défini de la manière suivante : « Conditions visuelles dans lesquelles il y a un contraste excessif ou une distribution inappropriée des sources lumineuses qui gêne l’observateur ou limite sa capacité à distinguer les détails et le objets ».

Pour déterminer la valeur UGR, plusieurs aspects doivent être pris en compte :

  • La forme et les dimensions de la pièce,
  • Le type de luminaire,
  • La luminance des lampes,
  • La répartition des luminaires dans la pièce,
  • La position des bureaux ou des zones de travail.

La valeur UGR recommandée d’un espace de bureau est de 19. Celle pour une zone de circulation s’élève à 28. Materic vous apporte son expertise dans les solutions d’éclairages afin de calculer cette valeur.

Materic Nos différentes solutions déclairage 1

Nos différentes solutions d’éclairage

La température de couleur

Dans le domaine de l’éclairage, une autre donnée est à prendre en considération. Il s’agit de la température de couleur de l’éclairage. Cette mesure qui est établie en Kelvin, permet de mesurer la couleur perçue par l’œil humain. Une teinte chaude est dans les 2500 Kelvin. Elle convient aux espaces de détente. En revanche, pour les espaces de bureau, on recommande une teinte comprise entre 3000 et 4000 Kelvin et pour les espaces techniques une teinte plus froide, soit 5000°k.

L’indice de rendu de couleurs (IRC)

Cette indice s’évalue sur une échelle de 1 à 100. Il correspond à la valeur de l’aptitude d’une lampe à restituer à un objet sa couleur. La lumière du jour a un IRC de 100 et peut être de 80 pour un éclairage LED.

L’ambiance colorimétrique

Materic Lambiance colorimétrique 1

L’ambiance colorimétrique

La nature et la couleur des matériaux contribuent également à la luminosité des aménagements. Des couleurs claires permettent à la lumière de se réfléchir sur les parois et de se propager plus facilement dans les espaces de second jour.

Néanmoins cela peut provoquer un éblouissement. Pour mesurer ces risques, il est recommandé de se référer à la valeur de réflexion lumineuse des matériaux, textures et couleurs, également appelée LRV (Light Réflectance Value).

Voici les valeurs de réflexions conseillées par zone :

  • Plafond : 70 à 80%
  • Mur : 50%
  • Sol : 25 à 45%
  • Plateau de bureau : 25 à 45%
Materic Lampadaire pour espace tertiaire

Le cadre lumineux

En second jour, l’installation d’un cadre lumineux personnalisable au mur amène une source lumineuse supplémentaire et offre une véritable fenêtre vers l’extérieur tout en augmentant la perspective de la pièce.

Techniquement, cela consiste à installer une toile tendue sur un cadre, facilement démontable et interchangeable pour une décoration évolutive.

Materic Le cadre luminaire pour salle de réunion

La suspensions acoustique

Une suspension acoustique permet à la fois d’apporter une correction acoustique significative à l’espace et de maintenir et compléter le niveau d’éclairement de la pièce.

Sans oublier la touche décorative et design apportée grâce à cette solution moderne.

Materic Solutions acoustiques et luminaires

La GTB

La gestion technique du bâtiment appelé plus communément GTB, est un système informatique qui permet la gestion des parties techniques d’un bâtiment. Elle régule l’énergie et assure l’efficience et le confort.

Ce système intelligent assure l’automatisation de l’éclairage à travers :

  • Les commandes d’ouverture et de fermeture de tous les éclairages,
  • Le réglage automatique de la luminosité en fonction de l’intensité et de l’éclairage naturel extérieur,
  • L’allumage de la lumière par détection de présence.

 La GTB est un outil essentiel pour l’économie d’énergie.

Materic La gestion technique du bâtiment
La gestion technique du bâtiment

Que dit le Code du travail

Materic Aménagements acoustiques
Aménagements acoustiques

« L’employeur doit concevoir un niveau d’éclairement suffisant » Décret n° 92-333 du 31 mars 1992.

Art R.4223-2, l’éclairage est assuré de manière à :

  • Eviter la fatigue visuelle et les affections de la vue
  • Permettre de déceler les risques perceptibles par la vue

Art R.4223-3 : Les locaux de travail disposent autant que possible d’une lumière naturelle suffisante.

Art R.4223-5 : Dans les zones de travail, le niveau d’éclairement est adapté à la nature et à la précision des travaux à exécuter.

Art R.4223-7 : Les postes de travail situés à l’intérieur des locaux de travail sont protégés du rayonnement solaire gênant soit par la conception des ouvertures, soit par des protections fixes ou mobiles appropriées.

Les Normes NF X 35 – 1003, NF EN 12464-1 et NF EN 12464-2 compléteront nos prescriptions.

Découvrir nos éclairages

Materic a sélectionné des luminaires (lampes de bureau, éclairages suspendus, appliques, leds, éclairages indirects individuels ou partagés…) pour la création d’ambiances lumineuses au sein de vos espaces de travail.