Aller au contenu

MatericActualités & ConseilsQue dit la réglementation sur le bruit au travail ?

Que dit la réglementation sur le bruit au travail ?

Le bruit peut devenir une nuisance importante dans certains métiers ou secteurs d’activités. La prévention est donc nécessaire pour empêcher les problèmes qui auront un impact sur la santé du salarié et la qualité de son travail, en veillant à une limite en terme de décibels. Ces problèmes peuvent aller de la fatigue auditive, à la surdité mais également avoir d’autres effets plus latents comme le stress ou le trouble du sommeil. C’est à l’employeur de prendre les devants en matière de prévention des risques liés à la santé au travail.

Quelles sont les obligations de l’employeur en matière de prévention du bruit ?

Sur le lieu de travail, le risque lié à exposition au bruit est encadré comme les autres risques par l’article L. 4121-2 du Code du travail qui dicte les principes génériques suivants :

  • Éviter et évaluer les risques qui ne peuvent être évités
  • Combattre les risques à la source
  • Adapter le travail à l’homme (par la conception des postes, le choix d’équipements, etc.)
  • Former et informer les salariés sur les risques et les mesures de prévention
  • Privilégier les mesures de protection collective par rapport aux mesures de protection individuelle

Les règles de prévention des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs exposés au bruit sont précisées dans les articles R. 4213-5 à R. 4213-6 et R. 4431-1 à R. 4437-4 du Code du travail. Ces règles cherchent à réduire le bruit à la source : dans un premier temps, insonoriser les espaces dès leur conception et dans un second temps, réduire le bruit dans les locaux via des actions ponctuelles et ajouts de solutions acoustiques.

L’exposition des salariés

Bruit

Pour protéger les salariés, la réglementation mesure l’exposition au bruit, soit sur une base de 8 heures quotidiennes dB(A), soit sur un bruit impulsif mais court dB(C) qui déclencheront des réponses de protection adaptées selon trois seuils d’alerte différents.

Exposition moyenne 80 dB(A) ou 135 dB(C)

  • Mettre à disposition des Protections Individuelles Contre le Bruit (PICB)
  • Former les travailleurs sur l’exposition aux bruits et l’utilisation de PICB
  • Proposer des examens audiométriques préventifs

Exposition moyenne 85 dB(A) ou 137 dB(C)

  • Mettre en place des mesures de réduction d’exposition au bruit
  • Signaler les endroits bruyants et en limiter l’accès
  • Contrôler l’utilisation des PICB

Exposition moyenne 87 dB(A) ou 140 dB(C)

  • Réduire immédiatement l’exposition au bruit
  • Identifier les causes de l’exposition et y adapter les mesures de protection

Comment réduire le bruit dans un bureau ?

Le savoir-faire Materic : lutter contre l’exposition aux bruits intenses

Fort de son expérience d’aménagement de plus de 500 open-space (Centres d’appels, Coworking, etc.), Materic a acquis un savoir-faire dans l’aménagement de plateaux ouverts équipés de cloisonnements individuels acoustiques. Notre Bureau d’Etudes est composé de techniciens en agencement et architectes d’intérieur, formés sur les normes spécifiques à l’aménagement d’espaces tertiaires, aux innovations en matière d’ergonomie et traitements acoustiques.

Materic vous accompagne dès le diagnostic, pour faire un état des lieux des problèmes rencontrés sur votre espace de travail afin d’identifier de potentielles améliorations et solutions à mettre en place. Notre prise en compte globale de l’aménagement des postes permettra d’améliorer le sentiment de confort et de bien-être de vos collaborateurs, en suivant les recommandations des médecins du travails sur le sujet.

Nos produits acoustiques contre les nuisances sonores

Pour garder votre espace ouvert, tout en réduisant son niveau sonore ambiant, nous vous recommandons d’installer des cloisons acoustiques, permettant de moduler facilement votre lieu de travail, tout en tenant compte de votre organisation interne.

Cloison Pastill 1

Les panneaux acoustiques créent un rideau d’atténuation du bruit, grâce à des pastilles suspendues laissant une visibilité sur le reste de l’espace.

PASTILLE ACOUSTIQUE AG Materic 1

Pour traiter le problème de manière plus structurelle, nous pouvons repenser la disposition grâce à des cloisons mobiles qui permettront de partitionner un open-space, créant ainsi des lieux plus intimes et dynamiques.

Les cloisons en verre et bois formeront des séparations simples à installer tout en continuant d’apporter de la luminosité grâce aux vitres transparentes. Les panneaux pleins en bois donneront une touche de modernité et peuvent intégrer un système d’éclairage.

Enfin, il existe aussi des solutions d’isolement total : les cabines acoustiques, qui vous offriront une zone de tranquillité au milieu d’un openspace bruyant. Fonctionnelle et design, la cabine acoustique duo SB sera idéale pour vos réunions ou pour s’isoler en travail individuel. Cette box amovible est disponible en différentes formes et est combinable pour s’adapter à vos envies.